CHARLIE POPPINS pour Hermès

Suite à son travail pour l’application Hermès Tie Break, nous avons échangé quelques mots avec Charlie Poppins.

application hermes tie

Peux-tu nous en dire un peut plus sur ton travail pour Hermès Tie Break ?
L’équipe qui a développé l’application Hermès cherchait a créer du contenu original. Il avaient déjà du graphisme, de la video et des boucles en gif animé.
Ils étaient a la recherche de quelqu’un qui puisse leur proposer du dessin d’humour autour de l’univers Hermes. Nous nous sommes donc rencontré et ils m’ont donné un ensemble de mots clés représentatifs de l’esprit qu’il cherchaient. « Cravate, réunion, bateau, tennis, nouvelles technologies, etc. » À partir de là je leur ai esquissé une vingtaine d’idées afin qu’il en gardent dix pour l’application.

hermes rough

charlie poppins drawing

Est-tu maintenant passé maître dans l’art de nouer les cravates ?
J’ai appris oui. Mais je dois avouer que je garde un petit livre dans ma penderie qui explique les différents noeuds de cravate…

charlie poppins hermes

Quelles sont tes inspirations (graphiques ou non) ?
Tous les gens que j’admire sont listés sur mon site, mais si je dois garder une liste courte ce serait : Sempé, le new yorker, Mad magazine, Gary Larson, Voutch et Chas Addams.

hermes cravate

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
J’ai eu une autre commande pour Bouygues immobilier. Idem, du dessin d’humour avec légende. Mais je travaille surtout sur la sortir de mon livre chez Dargaud a paraître début Octobre 2014. Il y aura d’ailleurs une exposition d’originaux a la galerie Michel Lagarde mi-Octobre. Il faut venir car il y aura beaucoup de choses autour de l’univers de Charlie Poppins et des goodies créés spécialement pour l’occasion.

dessin cravates hermes
Plus d’images de Charlie Poppins .

Entretien avec Tom Schamp

Rencontre avec Tom Schamp, qui nous parle de ses dernières productions.

À l’occasion de la sortie du livre Otto Groot, Otto Klein, nous avons posé quelques questions à Tom Schamp qui nous parle de ses récents projets.

otto tom schamp

Qui est Otto ?
Otto est un p’tit personnage anthropomorphe entre chat & souris (un peu comme Cobi, la mascotte dessinée par Javier Mariscal pour les Jeux Olympiques de Barcelone de 92). J’avais ce t-shirt quand j’avais 20 ans (le jeune personnage à droite sur l’image est donc un « otto-portrait »).
Il découvre le monde depuis une fenêtre (de voiture ou parfois d’avion), accompagné et conduit par son papa qui a toujours envie d’expliquer les choses.
La série d’environ 6 livres a été traduite en une dizaine de langues et consiste principalement de livres à lire « en boucle » (aller-retour).

tom scamp livre

tom schamp illustration

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton livre Otto Groot, Otto Klein ?
Ce livre carré n’est pas à lire en boucle ;-)
Dans Otto Groot, Otto Klein (Otto Grand, Otto Petit), Otto et son Papa visitent une ville et en note les ambivalences.
Otto a grandi et comprend maintenant une bonne partie des choses qui l’entourent.

tom schamp dessin

tom schamp livre

Comment s’est déroulé le travail sur ce projet ?

  1. Tout d’abord on a acheté une grande planche de 1,40m de large dans un magasin de bricolage.
  2. dessin planche

  3. J’ai dessiné sur la planche un plan de ville monochrome (aucune ressemblance avec Bruxelles préméditée).
  4. Kodachrome

  5. J’ai coloré le dessin en Kodachrome acrylique.
  6. Kodachrome photo

  7. Une fois photographiée, j’ai identifié une dizaine d’endroits où je pouvais créer des quartiers pour situer l’action.
  8. illustrations panneaux

  9. On a indiqué par des flèches placées un peu partout les directions des ambivalences.
  10. paysage tom schamp

    illustration belge

    dessin ville belge

  11. À la fin du livre on peut déplier une grande carte pour voir où on est passé « avec l’Otto »…

illustration plan

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
Je travaille sur de nouveaux détails pour une image réalisée pour un site visant à promouvoir la côte Belge. Je donne mon interprétations de structures ou de bâtiments que l’on peut trouver sur place.

Lorsque j’aurai fini ce boulot je travaillerai sur un tableau de tendances pour les nouveaux bâtiments de la télévision publique. En septembre je sors également une nappe de table, une boîte de biscuits, une affiche d’événement et quelques grands tableaux. En attendant je bosse sur deux autres livres (un en Français pour Milan et un en Allemand pour Hanser).

dessin wim delvoye

OLIMPIA ZAGNOLI pour le New York Times

Olimpia Zagnoli a dessiné une illustration pour le journal Américain New York Times.

Olimpia Zagnoli New York Times

NY Times :

Pour son numéro du 4 Juillet 2014, le NY Times a fait appel aux talents de l’illustrateur Olimpia Zagnoli afin d’illustrer un article traitant des raisons qui pousse les individus à prendre des decisions.
Dans cet article, le journal Américain nous révèle les secrets qui se cache derrière la réussite de nos actions. Un sujet plutôt abstrait et pas forcément simple à illustrer.

NY Times

Un brief complexe :

Olimpia Zagnoli a su relever le défit lancé par le NY Times. L’illustrateur a créé une image qui répond avec simplicité et efficacité à un brief plutôt complexe. L’illustration accompagne avec justesse un article par ailleurs très intéressant et que les anglophiles peuvent découvrir ici.
Plus d’images de Olimpia Zagnoli .

journal Américain

Rockaway Beach par JEAN JULLIEN

Jean Jullien a dessiné le programme estival de Rockaway Beach.

Rockaway Beach Jean Jullien
Découvrez la couverture du programme estival de Rockaway Beach dessiné par Jean Jullien.

Rockaway beach :

Des surfeurs aux nageurs en passant par les Ramones, tout le monde veut sa part de la fameuse plage New Yorkaise.
Loin du tourisme de masse que l’on trouve à Conny Island, c’est à Rockaway beach que les New Yorkais retrouvent le véritable esprit estival. Ici les surfeurs et les vacanciers se retrouvent le week end autour de barbecue en plein air, autour d’une bière bien fraîche (ou d’un jus de fruit tout juste pressé) posés devant un DJ qui vous refait l’historique de Bob Marley. Ici l’ambiance et relax, et on se repose aux rythme des activités proposées dans le programme du Rockaway Summer.

plage de Rockaway
Bienvenue sur la plage de Rockaway.
guide des coups des soleils
Pour l’occasion, Jean Jullien a également illustré un guide des coups des soleils.

Rockaway Summer :

Une randonnée cycliste, une expo en partenariat avec le MoMa ou encore la journée du club des aviateurs ? Pas de soucis, c’est dans le programme Rockaway.
Pour le premier numéro de leur guide estival, les commerçants des plages ont décidé de faire fort. Un programme Rockaway dessiné par notre ami Jean Jullien. L’artiste et illustrateur a en effet réalisé le visuel du tout premier programme Rockaway. Un objet déjà collector donc, que tout le monde ne pourra pas découvrir sur place, mais que vous pouvez découvrir dès aujourd’hui sur le blog d’Illustrissimo.
Vous pouvez également retrouver le programme des activités sur le site de Rockaway Summer.
Plus d’images de Jean Julien .

plage New Yorkaise
Tout au long de l’été, surfeurs, familles, nageurs et citadins en week-end se retrouvent sur la plage New Yorkaise.
jolies New Yorkaises
Les jolies New Yorkaises sont déjà fan du travail de Jean Jullien.

Romans noirs vu par MARTIN JARRIE pour le Nouvel Observateur

Martin Jarrie nous fait partager son amour pour le roman noir dans sa nouvelle série d’illustrations pour le Nouvel Observateur.

Entretien exclusif avec l’illustrateur qui nous raconte la genèse et le déroulement de ce projet.

martin jarrie nouvel observateur

Peux tu pour chacune des images donner un résumé de 3 lignes et ce qui t’a inspiré dans le choix du livre à illustrer ?
L’illustration d’ouverture du dossier polar est une illustration générique. Je ne me suis pas inspiré d’un roman en particulier. J’aimais bien cette représentation du détective entre Hamlet et le penseur de Rodin !
J’aime beaucoup les romans noirs. J’en ai beaucoup lus. Mes goûts sont très éclectiques : Ellroy, Elisabeth Georges, Ross Mac Donald, Van Gulik, etc… J’en lis beaucoup moins maintenant à l’exception de James Lee Burke dont je ne me lasse pas !
Pour la deuxième illustration polar, je suis parti d’une phrase de l’article « Mauvaises Eaux » et du titre bien sûr. La phrase dit: « L’une porte des marques étranges, l’autre est parsemée de fleurs américaines ». Et puis j’ai pensé à toutes ces jeunes héroïnes de romans noirs dont le destin est tranché comme une fleur coupée.
L’illustration des récits de voyage m’a été inspiré par l’histoire de ces deux américaines parties faire le tour du monde, chacune de leur côté, deux femmes mappemonde en quelque sorte.
Pour l’illustration des best-sellers, je me suis appuyé sur l’article concernant Arto Paasilinna. J’ai lu deux livres de lui, Le lièvre de Vatanen et Le Meunier Hurlant, qui m’ont beaucoup amusé. J’en ai aimé l’absurdité et la fantaisie.
Pour les livres d’humour, j’ai tout de suite été attiré par le titre du roman de Roland Topor (que je n’ai pas lu). J’ai toujours aimé la grande liberté et la grande force de ses dessins. C’est avec Tomi Ungerer un de mes dessinateurs préférés.
Quant à l’illustration pour les poches, il n’y a pas grand chose à en dire. Le titre parle de lui-même : Neuf Plans Cultes !

Nouvel Obs martin jarrie
Martin Jarrie a dessiné une série d’illustration pour le Nouvel Obs.
illustration polars
Pour cette série, Martin s’est inspiré de l’univers des polars.

Depuis quelques années ton travail de plus en plus libre s’est orienté vers des projets d’édition, et d’expositions. Quelle marge de manoeuvre as tu pour des images de presse de ce type et la littérature est il un bon sujet pour toi ?
En général je me sens assez libre pour des illustrations de presse qui concerne la littérature. En l’occurence, Serge Ricco m’a laissé toute liberté.
J’aime beaucoup illustrer des articles sur la littérature. Un titre, un résumé de livre suffit à faire surgir des tas d’images. Je pense par exemple au livre de Daniel Pennac, Journal d’Un Corps. Télérama m’avait demandé de faire une illustration.
Je ne l’avais pas lu mais que d’images ce seul titre faisait naître (et c’est toujours le cas !). Depuis je l’ai lu et ce n’est pas du tout ce que j’avais imaginé !!

romans noirs
Lui-même amateur de romans noirs, Martin Jarrie a pris beaucoup de plaisir dans l’exécution de cette commande.
résumé de livre
Souvent, un titre ou un résumé de livre a suffit à faire surgir des tas d’images chez l’artiste.

Quel est ton prochain projet d’édition et quel serait le projet idéal dans ce domaine ?
J’aime bien qu’un projet de livre personnel me donne l’occasion de peindre, travailler en volume, utiliser d’autres techniques et d’autres matériaux que ceux que j’utilise pour l’illustration.
C’est dans cet esprit que j’avais réalisé l’Alphabet fabuleux et Rêveur de Cartes, tous deux parus chez Gallimard Giboulées. J’aimerais me lancer dans un nouveau projet du même ordre, peut-être quelque chose entre le catalogue Manufrance et le catalogue Carelman mais pour l’instant ça n’avance pas.
Un projet « idéal », c’est peindre, sculpter, bidouiller et qu’au bout du compte toutes ces réalisations deviennent les images d’un livre avec un texte de moi ou de quelqu’un d’autre.
J’ai d’autres projets de livre en cours,un avec les éditions Notari et un projet de livre de souvenirs d’enfance (et au-delà) avec Les Fourmis Rouges.

Plus d’images de Martin Jarrie .

lectures estivalles
Une belle série d’illustrations pour vous accompagner dans vos lectures estivalles.

ALEX TROCHUT présente l’exposition Think Twice à Brooklyn

Le 8 Août 2014, Alex Trochut présente son exposition solo Think Twice chez Kinfolk à Brooklyn, New York.

Kinfolk 94 Brooklyn
Flyer de l’exposition présentée à partir du 8 Août chez Kinfolk 94 à Brooklyn, New York.

Think Twice :

Suite à la publication de son livre More Is More, Alex Trochut a commencé à explorer les limites du travail en deux dimensions sur papier. Il a inventé un procédé permettant de montrer deux images totalement différentes sur un même support. Les images apparaissent alternativement en fonction de l’éclairage. Une image apparaît sous la lumière, tandis qu’une autre apparaît dans l’obscurité.

Alex Trochut
Sous la lumière, les oeuvres d’Alex Trochut présente une images…
image obscurité
… et les oeuvres révèlent une image différente dans l’obscurité.

Kinfolk 94 :

Un procédé intéressant et innovant donc, présenté en Mai dernier chez Colette à Paris.
Le 8 Août 2014, Alex Trochut présentera son exposition pour la première fois aux États-Unis. Think Twice, A Binary Print Exhibition ouvrira ses portes chez Kinfolk 94 à partir de 19h, au 94 Wythe Ave à Brooklyn, New York. L’entrée est gratuite, et ceux d’entre vous qui auront la chance d’être sur place pourront apprécier les oeuvres d’Alex Trochut accompagnées d’un set des Djs Ricky Gámez (STP) et Darelectric.
Découvrez dès à présent les images de l’exposition Parisienne qu’Alex Trochut à montré chez Colette, en attendant les photos de l’édition New Yorkaise.
Plus d’images de Alex Trochut .

exposition Alex Trochut
L’exposition est l’occasion pour Alex Trochut d’explorer les limites du papier en 2 dimensions.
expo Think Twice
Les images de l’expo Think Twice révèlent leur dualité en fonction de l’éclairage.

JEAN JULLIEN revisite le spam pour le New Yorker

Jean Jullien vient d’illustrer un nouvel article du journal le New Yorker.

jean jullien New Yorker
Dessin de Jean Jullien pour le magazine hebdomadaire le New Yorker.

E-mail traffic :

Calvin Marshall Trillin est un journaliste, humoriste, poète, et romancier Américain.
Il travaille notamment avec le journal New Yorker depuis 1963. Dans cet article écrit pour la publication US, cet écrivain touche-à-tout s’intéresse avec beaucoup d’humour aux spams qui polluent nos boîtes mails. Cet article intitulé E-mail traffic prend la forme d’un monologue épistolaire écrit par un consommateur imaginaire qui répond jour après jour aux solicitations d’un spammeur qui lui envoie des e-mails pour lui vendre des baignoires de plein-pied.

jean jullien Calvin Trillin
L’illustration de Jean Jullien accompagne un article écrit par le journaliste Calvin Trillin.

Nouvelle illustration pour le New Yorker :

L’illustrateur Jean Jullien vient de dessiner une nouvelle image pour accompagner cet article publié dans le magazine hebdomadaire le New Yorker.
Pour accompagner l’article de Calvin Trillin, le journal a fait appel aux talents de Jean Jullien. L’illustrateur a dessiné une nouvelle image sur laquelle on peut découvrir un personnage pour le moins circonspect en train de prendre un bain dans une baignoire emplie de courriels.
Découvrez sans plus attendre cette illustration pleine d’humour qui s’accorde avec beaucoup de justesse au ton surréaliste de l’article.
Plus d’images de Jean Jullien .

MC BESS fait la pochette de l’album Seabass

Mc Bess illustre la pochette de l’album Seabass de Mcbaise.

Mc Bess a passé son Noël 2013 à Cannes, ou pour être plus exact à Aribeau, une petite ville côtière. Il a profité de cette période de calme pour travailler sur un nouvel album sexy et parfait pour l’été.

Mcbaise
La pochette de l’album de Mcbaise a été dessiné par l’artiste Mc Bess.

Seabass et Mc Bess :

Seabass est le nom du projet musical de Mcbaise, le « cousin » de Mc Bess.
L’illustrateur s’est investi dans ce projet pour lequel il a aider au mixage, à enregistré des solos de guitare et produits des designs tout en couleur (une fois n’est pas coutume).
Le résultat est une superbe pochette et un vynil pressé à seulement 250 exemplaires. Un objet déjà collector qui est disponible sur le site de Mcbaise.

Mc Bess Seabass
Découvrez le design de l’artiste Mc Bess pour la pochette Seabass.

Le design de Seabass :

Pour la pochette de l’album, Mc Bess a travaillé sur un design tout en couleur.
L’illustrateur représenté en France par Illustrissimo a conçu une pochette à l’esprit estival et rétro. On y voit une composition qui mêle flamand roses, cigares et travail typographique. Un mélange réussi que l’on vous laisse apprécier.

Mc Bess design
Contrairement à son habitude, Mc Bess a réalisé un design tout en couleur.

Un album de qualité :

Une fois de plus, l’artiste Mc Bess fait preuve d’un grand soucis du détail pour produire un objet de très belle facture.
L’album est pressé dans un magnifique vinyl d’un turquoise léger et transparent.
Les 10 titres de Seabass sont disponibles dans le format audio haute définition de votre choix (MP3, FLAC, and more), sur les plateformes habituelles (Spotify, Deezer, iTunes, etc).
Seabass sort sur le label Dirty Melody Records.
Plus d’images de Mc Bess .

logo mcbaise

Petit Bain fait son programme d’été avec JACOPO ROSATI

Jacopo Rosati a réalisé le programme de l’été du Petit Bain.

illustrateur Jacopo Rosati
Découvrez le programme de l’été du Petit Bain par l’illustrateur Jacopo Rosati.

Petit Bain :

Petit Bain est une barge flottante imaginée par les architectes du collectif Encore Heureux. Cet espace atypique offre une vue imprenable sur la Seine.
Salle de concerts, restaurant, et entreprise d’insertion par l’activité économique, cette coopérative est un espace convivial qui nous prouve qu’il est possible d’entreprendre autrement.

Jacopo pour Petit Bain
Vous pouvez déplier le programme afin de découvrir l’image entière crée par Jacopo pour Petit Bain.
agence graphique Studiobüro
Pour ce projet, Jacopo Rosati a collaboré avec l’agence graphique Studiobüro.

Studiobüro et Jacopo Rosati :

Pour concevoir son programme de l’été 2014, Petit Bain a fait appel aux talents de l’agence de créations graphiques Studiobüro et de Jacopo Rosati. Les créatifs ont collaboré afin de créer un superbe objet, qui combine les qualités graphiques de l’agence avec les superbes découpages de Jacopo.

programme de l'été 2014
Superbe image crée par Jacopo exclusivement pour le programme de l’été 2014.

Le blog d’Illustrissimo vous laisse au plaisir de découvrir le résultat très réussi de cette collaboration haute en couleurs.
Plus d’images de Jacopo Rosati .

Jacopo Rosati flyers Petit Bain
En dehors du programme, Jacopo Rosati a également réalisé des flyers pour Petit Bain.
Jacopo Rosati Petit Bain
La collaboration entre Petit Bain et Jacopo Rosati a débutée au moi de Mai 2014 avec le création de ce premier programme.

Le Monde illustré par COLCANOPA

Retrouvez les nouvelles images dessinées par Colcanopa pour le journal Le Monde.

Le Monde Colcanopa
Illustration de Colcanopa pour le journal Le Monde.

Le Monde:

Colcanopa n’arrête pas. L’illustrateur est publié presque quotidiennement dans plusieurs des meilleurs journaux Français. Illustrissimo revient sur cette débauche de créativité avec les dernières images publiées au cours des deux dernières semaines dans le journal Le Monde.

Colcanopa articles
Colcanopa illumine les articles du journal avec son style efficace.

Illustrations du mois de Juillet:

Dans Le Monde du jeudi 26 juin, Colcanopa illustre un article traitant du débat sur la sélection à l’université. Nous y découvrons un personnage perdu dans le cursus scolaire face à une multitude de choix s’offrant à lui.
Le lendemain, c’est avec beaucoup d’humour que l’illustrateur met en image un article sur la création fonds d’investissement commun entre la France et la Chine.
Colcanopa attaque le mois de Juillet avec un dessin sur la fronde des députés socialiste qui agace le gouvernement.
L’illustrateur représenté par Illustrissimo enchaîne avec une image sur l’amende record infligée par le gouvernement américain à la BNP.
Enfin, il nous enchante et nous amuse avec une illustration sur les nouveaux programmes scolaires de l’école primaire.

illustrateur
Quasiment chaque jour, l’illustrateur créé et publie une nouvelle image.

Pour plus d’illustrations de Colcanopa, achetez le journal Le Monde jour après jour.
Plus d’images de Colcanopa.

dessin colcanopa
Jour après jour, vous pouvez découvrir de nouvelles images publiées dans le prestigieux journal Français.
Colcanopa Le Monde
Retrouvez davantage d’illustrations de Colcanopa dans chaque numéro du journal Le Monde.