Archives pour la catégorie Colcanopa

illustrations et dessins de l’illustrateur Colcanopa

COLCANOPA collabore chaque semaine avec Le Parisien Magazine

Colcanopa nous fait entrer dans les coulisses de sa collaboration hebdomadaire avec Le Parisien Magazine.

parisien magazine illustration

francois hollande caricature

Peux-tu nous en dire plus sur ton travail pour Le Parisien ?
Depuis un an et demi, je réalise chaque semaine un dessin éditorial pour le Parisien Magazine (le supplément week-end du Parisien). Le dessin n’a pas vraiment de thème imposé. J’illustre l’actualité au sens large (politique,société,environnement etc…) et sans restriction, tout en essayant de respecter la ligne indépendante et accessible du magazine. Le dessin est publié sur une pleine page en ouverture du magazine. Dans le contexte difficile de la presse en général et de l’illustration de presse en particulier c’est un vrai luxe pour un dessinateur.

colcanopa dessin parisien magazine

colcanopa brouillon

Peux-tu nous décrire en détail ton processus de travail avec je journal ?
À la différence de mes autres collaborations presse où la deadline est souvent très courte (quelques heures pour le Monde par exemple), le processus de création pour le Parisien Magazine s’étale sur plusieurs jours. Nous discutons tout d’abord avec le rédacteur en chef qui me communique notamment le sommaire du prochain numéro. Je propose ensuite 2 ou 3 essais qui sont présentés à l’ensemble de la rédaction. Parfois je tape juste et ils prennent le dessin tel quel, et je le finalise alors dans la foulée. Parfois il aiment l’idée mais me demandent de la retravailler afin de l’améliorer. Dans ce cas c’est plus compliqué. Il ne s’agît pas de changer une couleur ou une police. Enlever (ou ajouter) du texte dans une illustration, insister trop sur un effet ou modifier la composition peut en effet casser l’équilibre d’un gag et faire disparaitre l’humour du dessin… Il vaut mieux alors repartir de zéro.

colcanopa illustration

francois hollande illustration

Le rythme hebdomadaire de cette collaboration influe t-il sur ta façon de travailler ?
Ce qui change surtout avec ce rendez-vous hebdomadaire, c’est le coté madame Irma de l’exercice. En effet le dessin est souvent bouclé une semaine avant la date de publication, et il faut donc essayer de trouver un thème qui sera toujours valable quand le lecteur ouvrira le magazine.

colcanopa dessin le parisien magazine

Que faut-il attendre de Colcanopa d’ici la fin de l’année 2014 ?
D’ici la fin de l’année? En parallèle de mon travail pour la presse papier, j’expérimente des déclinaisons numériques de dessins de presse… J’espère également avancer enfin sur la bande dessinée que j’écris avec un copain. Il s’agit d’un thriller agroalimentaire avec des insectes (hum…).

colcanopa bande dessinée

Plus d’images de Colcanopa.

Le Monde illustré par COLCANOPA

Retrouvez les nouvelles images dessinées par Colcanopa pour le journal Le Monde.

Le Monde Colcanopa
Illustration de Colcanopa pour le journal Le Monde.

Le Monde:

Colcanopa n’arrête pas. L’illustrateur est publié presque quotidiennement dans plusieurs des meilleurs journaux Français. Illustrissimo revient sur cette débauche de créativité avec les dernières images publiées au cours des deux dernières semaines dans le journal Le Monde.

Colcanopa articles
Colcanopa illumine les articles du journal avec son style efficace.

Illustrations du mois de Juillet:

Dans Le Monde du jeudi 26 juin, Colcanopa illustre un article traitant du débat sur la sélection à l’université. Nous y découvrons un personnage perdu dans le cursus scolaire face à une multitude de choix s’offrant à lui.
Le lendemain, c’est avec beaucoup d’humour que l’illustrateur met en image un article sur la création fonds d’investissement commun entre la France et la Chine.
Colcanopa attaque le mois de Juillet avec un dessin sur la fronde des députés socialiste qui agace le gouvernement.
L’illustrateur représenté par Illustrissimo enchaîne avec une image sur l’amende record infligée par le gouvernement américain à la BNP.
Enfin, il nous enchante et nous amuse avec une illustration sur les nouveaux programmes scolaires de l’école primaire.

illustrateur
Quasiment chaque jour, l’illustrateur créé et publie une nouvelle image.

Pour plus d’illustrations de Colcanopa, achetez le journal Le Monde jour après jour.
Plus d’images de Colcanopa.

dessin colcanopa
Jour après jour, vous pouvez découvrir de nouvelles images publiées dans le prestigieux journal Français.
Colcanopa Le Monde
Retrouvez davantage d’illustrations de Colcanopa dans chaque numéro du journal Le Monde.

L’interview de Colcanopa

Voici un nouveau petit film réalisé par Émilie Pigeard avec l’illustrateur nordiste Colcanopa qui nous parle de son travail avec malice. Après de courtes études d’Histoire il passe la frontière belge pour étudier  l’illustration à St Luc. Avant la fin de son cursus, il est embauché comme graphiste par une agence lilloise au sein de laquelle il compose pendant cinq ans des pochettes de disque clinquantes pour les majors parisiennes. En 2005, il créé un blog d’illustration d’actualité et de dessins bizarres. Depuis Colcanopa travaille régulièrement avec « Le Monde », « Rue89.com », « La Décroissance », « Terra Economica »… Colcanopa vit à Lille, et nous avons profité d’une escale parisienne pour le filmer dans la cour de notre bureau de la Folie-Méricourt… avant notre déménagement début janvier 2012 au 13 rue Bouchardon pour l’ouverture d’une nouvelle galerie d’illustration!

Autoportrait de l’artiste

Illustrissimo: Où te situes tu dans les différentes familles de l’image entre les dessinateurs de presse et les illustrateurs?

Colcanopa: J’ai l’impression d’être un peu illégitime dans ces deux prestigieuses familles, un « adopté » des 2 côtés! Un dessinateur de presse qui essaie des trucs visuellement ou un illustrateur qui voudrait donner du sens à ses images. Sans jamais vraiment y arriver…!

[vimeo width= »500″ height= »300″]http://vimeo.com/33660023[/vimeo]

Colcanopa chez Illustrissimo. Film réalisé par Emilie Pigeard, 2011.

La crise grecque vue par Colcanopa

Illustrissimo: Quelles sont tes influences graphiques revendiquées, et d’où vient ton inspiration pour traiter d’un sujet en dehors de l’actualité immédiate ?

Colcanopa: Mes influences sont plutôt chez les dessinateurs qui ont traité l’actualité de manière très personnelles dans les années 70: Ungerer forcement (des dessins de presses féroces jusqu’aux livres pour enfants), Topor pour la noirceur caustique du trait ou Gébé pour l’utopie géniale ou encore Rouxel et les Shadocks. Mais il y a aussi l’école « classique » du dessin satyrique à la française: « Charlie », « Le Canard Enchaîné », « La Gueule Ouverte »…
 

 

Illustrissimo: Ton travail pourrait aisément s’adresser à la jeunesse, as-tu des projets dans ce sens ?

Colcanopa: Pas encore… Mais ça serait chouette !

Illustrissimo: Il n’existe encore pas de recueils de ta production de dessins d’humour, le regrettes-tu et cela est-il envisageable pour un éditeur ?

Colcanopa: J’y pense, j’y pense. Pourquoi pas avec les fameuses Éditions Michel Lagarde!!

Les voeux de Colcanopa et Delphine Durand

Chaque année, les illustrateurs de l’agence nous font parvenir leurs vœux. Nous avons sélectionné quelques images.

colcanopa.jpeg

Colcanopa, régulièrement présentées dans les pages du Monde. Il a rejoint Illustrissimo en 2008, et continue avec succès de publier dans la presse professionnelle et quotidienne.

delphine-durand.jpg

Delphine Durand célèbre illustratrice de la série Zazie chez Nathan et auteur du très remarqué « Gros lapin » paru chez Naïve en 2007, est une des classiques de l’agence, faisant partie de anciens étudiants des Arts Décoratifs de Strasbourg.