Archives pour la catégorie Martin Jarrie

illustrations et dessins de l’illustrateur Martin Jarrie

Romans noirs vu par MARTIN JARRIE pour le Nouvel Observateur

Martin Jarrie nous fait partager son amour pour le roman noir dans sa nouvelle série d’illustrations pour le Nouvel Observateur.

Entretien exclusif avec l’illustrateur qui nous raconte la genèse et le déroulement de ce projet.

martin jarrie nouvel observateur

Peux tu pour chacune des images donner un résumé de 3 lignes et ce qui t’a inspiré dans le choix du livre à illustrer ?
L’illustration d’ouverture du dossier polar est une illustration générique. Je ne me suis pas inspiré d’un roman en particulier. J’aimais bien cette représentation du détective entre Hamlet et le penseur de Rodin !
J’aime beaucoup les romans noirs. J’en ai beaucoup lus. Mes goûts sont très éclectiques : Ellroy, Elisabeth Georges, Ross Mac Donald, Van Gulik, etc… J’en lis beaucoup moins maintenant à l’exception de James Lee Burke dont je ne me lasse pas !
Pour la deuxième illustration polar, je suis parti d’une phrase de l’article « Mauvaises Eaux » et du titre bien sûr. La phrase dit: « L’une porte des marques étranges, l’autre est parsemée de fleurs américaines ». Et puis j’ai pensé à toutes ces jeunes héroïnes de romans noirs dont le destin est tranché comme une fleur coupée.
L’illustration des récits de voyage m’a été inspiré par l’histoire de ces deux américaines parties faire le tour du monde, chacune de leur côté, deux femmes mappemonde en quelque sorte.
Pour l’illustration des best-sellers, je me suis appuyé sur l’article concernant Arto Paasilinna. J’ai lu deux livres de lui, Le lièvre de Vatanen et Le Meunier Hurlant, qui m’ont beaucoup amusé. J’en ai aimé l’absurdité et la fantaisie.
Pour les livres d’humour, j’ai tout de suite été attiré par le titre du roman de Roland Topor (que je n’ai pas lu). J’ai toujours aimé la grande liberté et la grande force de ses dessins. C’est avec Tomi Ungerer un de mes dessinateurs préférés.
Quant à l’illustration pour les poches, il n’y a pas grand chose à en dire. Le titre parle de lui-même : Neuf Plans Cultes !

Nouvel Obs martin jarrie
Martin Jarrie a dessiné une série d’illustration pour le Nouvel Obs.
illustration polars
Pour cette série, Martin s’est inspiré de l’univers des polars.

Depuis quelques années ton travail de plus en plus libre s’est orienté vers des projets d’édition, et d’expositions. Quelle marge de manoeuvre as tu pour des images de presse de ce type et la littérature est il un bon sujet pour toi ?
En général je me sens assez libre pour des illustrations de presse qui concerne la littérature. En l’occurence, Serge Ricco m’a laissé toute liberté.
J’aime beaucoup illustrer des articles sur la littérature. Un titre, un résumé de livre suffit à faire surgir des tas d’images. Je pense par exemple au livre de Daniel Pennac, Journal d’Un Corps. Télérama m’avait demandé de faire une illustration.
Je ne l’avais pas lu mais que d’images ce seul titre faisait naître (et c’est toujours le cas !). Depuis je l’ai lu et ce n’est pas du tout ce que j’avais imaginé !!

romans noirs
Lui-même amateur de romans noirs, Martin Jarrie a pris beaucoup de plaisir dans l’exécution de cette commande.
résumé de livre
Souvent, un titre ou un résumé de livre a suffit à faire surgir des tas d’images chez l’artiste.

Quel est ton prochain projet d’édition et quel serait le projet idéal dans ce domaine ?
J’aime bien qu’un projet de livre personnel me donne l’occasion de peindre, travailler en volume, utiliser d’autres techniques et d’autres matériaux que ceux que j’utilise pour l’illustration.
C’est dans cet esprit que j’avais réalisé l’Alphabet fabuleux et Rêveur de Cartes, tous deux parus chez Gallimard Giboulées. J’aimerais me lancer dans un nouveau projet du même ordre, peut-être quelque chose entre le catalogue Manufrance et le catalogue Carelman mais pour l’instant ça n’avance pas.
Un projet « idéal », c’est peindre, sculpter, bidouiller et qu’au bout du compte toutes ces réalisations deviennent les images d’un livre avec un texte de moi ou de quelqu’un d’autre.
J’ai d’autres projets de livre en cours,un avec les éditions Notari et un projet de livre de souvenirs d’enfance (et au-delà) avec Les Fourmis Rouges.

Plus d’images de Martin Jarrie .

lectures estivalles
Une belle série d’illustrations pour vous accompagner dans vos lectures estivalles.

9,90 euros à la Galerie des Arts Graphiques

Il y a quelques années, avant le passage à l’euro, Frédéric Beigbeider faisait un malheur avec 99 francs. Hier soir, c’est François-Régis Houel qui, avec 9,90 euros déchaînait les passions d’une foule d’amateurs de dessins.

invitation-gag.jpg

Carton d’invitation

gag-0.jpg

Méli-Mélo (collection Alain Lachartre) L’ouverture du rideau de fer était fixée à 18 heures précises, en quelques minutes les plus belles pièces s’envolaient dans les mains de quelques amateurs éclairés, avides de remplir leur hotte avec les meilleurs dessins des 9 auteurs invités.

jarrie1.JPG

Martin Jarrie Parmi ceux qui ont réellement joué le jeu en offrant (à ce prix-là , c’est le mot) de magnifiques petites peintures. Le grand vainqueur est sans doute Martin Jarrie suivi de près du tiercé François Roca, Gérard DuBois et Jean-François Martin.

rocca.JPG

Le mur de portraits de François Roca Le public présent ne s’y est pas trompé, il a fallu moins de vingt minutes pour détacher leur murs de petites peintures. Martin Jarrie a choisi de s’attaquer à une montagne en présentant des peintures toutes différentes et toutes intéressantes, François Roca a opté pour une série de 100 portraits de grande classe, j’ai à peine eu le temps d’apercevoir le travail de Gérard DuBois et aperçu le mur de Jean François Martin qui a eu l’audace de « censurer » une centaine de dessins en les recouvrant par des tâches noires du plus bel effet.

gastaut.JPG

Charlotte Gastaut Remarquons également les silhouettes graciles sur les petits papiers de Charlotte Gastaut, les feuilles tamponnées de Serge Bloch, les collages de Serge Ricco et les jolis petits croquis de l’espagnole Carmen Segovia.

gag.jpg

Méli-mélo (collection Alain Lachartre) Une très belle soirée qui réunissait la quasi totalité des habitués du petit monde de l’illustration parisien! Un grand merci à Alain Lachartre pour les photos, vous pourrez en trouver d’autres sur cette soirée sur sa page facebook.

Martin Jarrie, Bazooka et Art Spiegelman

Quel rapport entre Martin Jarrie, Bazooka et Art Spiegelman ? Aucun, si ce n’est le fait que leur vernissage ont tous eu lieu ce jeudi 4 juin, dans un périmètre d’une poignée d’arrondissements mitoyens.

jarrie.JPG

Difficile de se partager en quelques heures avec d’un coté les belles peintures de Martin Jarrie, un des fidèles et toujours inspiré illustrateur de l’agence (et jadis exposé dans mon ancienne galerie de la place de Thorigny)…

jarrie-2.JPG

… et d’autre part les expérimentations graphiques et toujours actuelles du groupe Bazooka qui fit les beaux jours de Libération en pleine vague graphique punk, la revue « Un regard moderne » (qui donna son nom à la fameuse librairie de la rue Git le coeur) et d’autres trésors de la collection des infatigables activistes d’Art factory. Le dernier opus vient d’être publié par l’Association.

bazooka.JPG

(Etienne Robial à l’exposition Bazooka)

bazzoka-2.JPG

Le Bazooka d’hier…

img_3469.JPG

… et celui d’aujourd’hui! Quant à Art Spiegelman, c’est sur les cimaises de la galerie Martel que l’on peut admirer ses planches de Maus, carnets de croquis et autres couvertures mythiques du New Yorker et de la revue mythique Raw (créée avec sa femme Françoise Mouly à la fin des années 70). Une belle programmation de cette galerie qui, après Alberto Breccia, a présenté Milton Glaser (autre New Yorkais cocréateur du PushPin studio) et présentera Tomi Ungerer à la rentrée!

img_3470.JPG

Art Spiegelman le soir du vernissage « Peintures » de Martin Jarrie Union Nationale des Peintres Illustrateurs Galerie 121, rue Vieille du Temple – 75003 Paris Métro : Filles du Calvaire Du 3 au 29 juin 2009 Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et 14h à 18h Le samedi de 14h à 19h http://www.unpi.net « Kiki et Loulou Picasso » – Bazooka Espace EOF 15, rue Saint Fiacre 75002 Paris Métro: Grands Boulevards Du 5 au 20 juin 2009 Du lundi au samedi de 14h à 20h http://www.artsfactory.net Art Spiegelman Galerie Martel 17, rue Martel 75010 Paris Métro: Château d’Eau Du 5 juin au samedi 11 juillet 2009 Ouverture de 14h30 à 19h00 du mardi au samedi http://www.galeriemartel.com/

Martin Jarrie expose au Musée de la Chasse

Le travail de Martin Jarrie est présenté de manière permanente au Musée de la chasse situé en plein cœur du Marais, dans une exposition collective « Pierre, feuille, ciseaux » – au titre bien mystérieux. A cette occasion, sont présentés des lavis d’encre de Françoise Petrovitch, des dessins au crayon de couleurs et collages de Guillaume Dégé et d’autres travaux d’artistes comme Miquel Barcelo ou Giuseppe Penone. Cette expo consacrée au dessin contemporain inaugure un mois de mars riche en évènements de tout genre, dont je vous reparlerais bientôt!

martin-jarrie-2.jpg

Ses gouaches et ses volumes sont présentés dans un meuble à tiroirs du plus bel effet.

martin-jarrie-3.jpg

Une des chouettes de Martin Jarrie

martin-jarrie.jpg

Installation par Martin Jarrie Un lieu à découvrir d’urgence, même si vous n’êtes pas fanatiques du gibier et de nos amis les chasseurs. Du 28 février au 29 mars 2009 « Pierre, feuille, ciseaux – dessins contemporains » Musée de la Chasse et de la Nature 62, rue des Archives 75003 Paris

Martin Jarrie chez Jeanne Robillard

La galerie Jeanne Robillard présente une très belle exposition Martin Jarrie du 24 avril au 7 juin 2008. Sobrement titrée « Palettes », cette sélection présente un panorama complet de la très riche production de Martin Jarrie (édition, presse et publicité). Chaudement recommandé par la maison ! www.jeannerobillard.com

Galerie Jeanne Robillard

Vue de la galerie Jeanne Robillard

Toile de Martin Jarrie

Toile de Martin Jarrie