Archives pour la catégorie Olimpia Zagnoli

illustrations et dessins de l’illustrateur Olimpia Zagnoli

OLIMPIA ZAGNOLI nous parle de son travail sur Le Magicien d’Oz

Olimpia Zagnoli nous parle de la sortie du livre Le Magicien d’Oz chez Rockport, projet sur lequel elle a travaillé durant plus d’un an.

Le Magicien d'Oz Rockport

Que ressent-on lorsque l’on travaille sur un classique de la littérature vieux de plus de 100 ans ?
C’est difficile ! Il s’agît de se débarrasser respectueusement de tout ce qui a été fait par le passé afin d’essayer d’exprimer un point de vue original sur une des histoires les plus connues de notre époque.

Le Magicien d'Oz Olimpia Zagnoli

Peux-tu nous en dire davantage sur la manière dont tu travailles ?
J’effectue tout d’abord beaucoup de recherches préliminaires. Dans le cas du Magicien d’Oz cette phase de recherches a duré près d’un an, avant de parvenir finalement à la solution qui me satisfait. J’ai été inspiré par le Bauhaus et l’esthétique de groupes de musique tels que Devo, Kraftwerk ou encore Talking Heads. J’ai commencé par faire de nombreuses esquisses et beaucoup de tests de couleur pour finalement parvenir à ce résultat minimaliste.

Olimpia Zagnoli illustration

Pourquoi justement avoir choisi d’utiliser cette palette de 3 couleurs sur l’ensemble du livre ?
Je voulais une touche précieuse qui apporterait au Magicien d’Oz un côté glamour, et c’est pour cela que j’ai choisi l’or. Je souhaitais également rester dans la tradition du livre et j’ai donc choisi le vert. Le noir m’a aidé a lier l’or et le vert, tout en soulignant les atmosphères parfois sombres que l’on trouve dans l’histoire.

Le Magicien d'Oz illustration

As-tu tout de même été influencée par l’imagerie généralement associée au Magicien d’Oz ?
J’ai essayé d’éviter les références à ce qui a été fait par le passé, si ce n’est à travers l’utilisation de la couleur verte. Ma Dorothy est une fille indépendante portant les cheveux courts et entourée de créatures du genre Tangram ainsi que d’un teckel.

The Wonderful Wizard of Oz

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
Je travaille sur une exposition de sculptures, de mobiles et d’autocollants géants qui se tiendra à Düsseldorf en Allemagne.

Plus d’images de Olimpia Zagnoli .

OLIMPIA ZAGNOLI pour le New York Times

Olimpia Zagnoli a dessiné une illustration pour le journal Américain New York Times.

Olimpia Zagnoli New York Times

NY Times :

Pour son numéro du 4 Juillet 2014, le NY Times a fait appel aux talents de l’illustrateur Olimpia Zagnoli afin d’illustrer un article traitant des raisons qui pousse les individus à prendre des decisions.
Dans cet article, le journal Américain nous révèle les secrets qui se cache derrière la réussite de nos actions. Un sujet plutôt abstrait et pas forcément simple à illustrer.

NY Times

Un brief complexe :

Olimpia Zagnoli a su relever le défit lancé par le NY Times. L’illustrateur a créé une image qui répond avec simplicité et efficacité à un brief plutôt complexe. L’illustration accompagne avec justesse un article par ailleurs très intéressant et que les anglophiles peuvent découvrir ici.
Plus d’images de Olimpia Zagnoli .

journal Américain

L’Illustrissime Parisianer

L’évènement de cette fin d’année, vous le savez peut-être déjà, c’est l’exposition The Parisianer qui se tiendra du 20 au 23 décembre 2013, de 14h à 20h à La Galerie de la Cité Internationale des Arts (13, rue de l’Hôtel de Ville 75004 Paris). En attendant le livre aux Éditions Michel Lagarde en mars 2014 et le vernissage de l’expo jeudi 19 décembre, nous vous avons préparé un petit florilège de couvertures imaginaires réalisées par les illustrateurs de l’agence. Régalez-vous…

Marion Fayolle

Icinori

Jean Jullien

Yann Kebbi

Gwendal Le Bec

Quentin Vijoux

Olimpia Zagnoli

Crédit The Parisianer : Aurélie Pollet et Michael Prigent co-directeurs de l’association La Lettre P que vous pouvez soutenir via kisskissbankbank

Nous remercions aussi chaleureusement Daniel Wormeringer de chez Arctic Paper et Hervé de Buyer (société de Buyer) pour leur soutien au projet.

L’interview d’OZ aka Olimpia Zagnoli

Après quelques semaines de farniente, le blog d’Illustrissimo reprend du service. Si le nom de l’agence emprunte ses origines à un titre de noblesse italienne qui donne du panache à ceux qui le porte, notre envie de « dolce vita » nous a amené vers Milan sur les pas d’Olimpia Zagnoli alias OZ, nouvelle venue dans le monde de l’illustration!

OZ

OZ  aka Olimpia Zagnoli

Née en 1984 dans le nord de l’Italie, cette jeune illustratrice a adopté une ligne claire, graphique et un peu rétro particulièrement efficace. Elle a déjà été exposée et publiée un peu partout en Europe et aux États-Unis. Parmi ses clients : The New York Times, The New Yorker, The Guardian, Adidas, Rolling Stone, Il Corriere della sera, Feltrinelli, Vice magazine… Si vous avez prévu de faire un saut à Milan, c’est peut-être elle que vous croiserez au volant d’une Fiat de couleur jaune.

Illustrissimo: Comment as-tu démarré ta carrière d’illustratrice?

Olimpia: J’ai suivi la formation de l’Institut Européen du Design à Milan pendant trois ans, et après l’obtention de mon diplôme, j’étais un peu perdue dans le monde professionnel. J’étais sûre de mon désir de faire carrière dans l’illustration, mais je ne savais pas vraiment qui appeler pour démarrer. J’ai suivi mes envies et mon instinct en achetant les livres des artistes que j’admire, en m’intéressant aux magazines, aux galeries et aux maisons d’éditions partout dans le monde.

Book-a-rama / OZ

Book-a-rama – The New Yorker – OZ 

Olimpia: J’ai d’abord beaucoup travaillé sur mon portfolio et sur mon site internet, et je n’ai eu de cesse de le faire évoluer jusqu’à enfin trouver un équilibre entre ce que j’aime et ce qui peut plaire aux autres. J’ai beaucoup voyagé et pris beaucoup de cafés avec des illustrateurs qui m’ont fait profiter de leurs expériences. J’ai frappé à toutes les portes en envoyant près d’un millions d’e-mails, avant d’être enfin contactée pour mes premières illustrations.

Nunsense / OZ

Nunsense – The New Yorker – OZ

Illustrissimo: Peux-tu nous parler de ton travail pour le « New Yorker », une grosse référence pour les illustrateurs du monde entier?

Olimpia: Je suis allé à New-York, car j’ai toujours ressenti de très fortes connexions émotionnelles avec cette ville avant de la découvrir en vraie. J’y ai vécu quelques mois, j’y ai vu de belles choses et rencontré des personnages passionnants. Steven Guarnaccia est l’un d’entre eux (également un de mes illustrateurs favoris). Il a regardé mon portfolio dans son atelier de la Parsons School et m’a demandé avec qui j’aimerais travailler. Je lui ai répondu: « The New Yorker! » Et c’est ce qui s’est passé. Je lui serai toujours reconnaissant de m’avoir donné la chance de leur avoir présenté mon travail. C’était vraiment mon rêve et lorsque j’ai décroché ma première commande, j’ai vu des petites étoiles!! Ce qui m’arrive à chaque fois que je reçois un mail de leur part!

The Scoop Iphone App / OZ

The Scoop Iphone App – The New York Times

Illustrissimo: Quelle est la situation pour les illustrateurs travaillant en Italie?

Olimpia: Pas la meilleure! L’illustration ne fait plus vraiment partie de notre culture nationale. C’est très difficile de vivre de ce métier. Il me semble qu’il est souvent plus difficile de travailler pour des clients italiens qu’avec d’autres pays et je pense que le mauvais goût se généralise dans les magazines, les sites et la publicité… Mais nous avons de grands illustrateurs et des opportunités qui me rendent optimiste pour le futur!

Invitation / OZ

Adidas Solo Exhibition 

Illustrissimo: Tu viens d’avoir une grosse exposition à Milan, beaucoup de parutions dans les magazines. Quel est ton prochain challenge?

Vice Gallery, Milan / OZ

Adidas Originals Solo Exhibition 

Olimpia: Mon plus grand rêve serait de faire une couverture pour le New Yorker, l’autre était d’être représentée par Illustrissimo, et je l’ai fait!! J’aimerais surtout réaliser des couvertures de disques d’artistes que j’aime, dessiner des foulards pour Hermès, Chanel et YSL! Dans un futur proche, je vais m’atteler à la réalisation d’un livre pour enfants, et enregistrer une chanson de Noël.

http://www.olimpiazagnoli.com/

http://olimpiazagnoli.blogspot.com/

 oz.jpg