Archives pour la catégorie Yann Kebi

illustrations et dessins de l’illustrateur Yann Kebi

Yann Kebbi dans Dada

Comme Icinori l’an passé, c’est au tour de Yann Kebbi d’enchanter les pages du toujours-aussi-bon Dada pour le numéro 188 (Janvier 2014).

Un numéro consacré à Brueghel dont le foisonnement et le jeu des détails dans la composition trouve un échos moderne dans le travail de Yann Kebbi. Trois très belles doubles-pages à découvrir en aperçu ici et dans la revue chez votre libraire préféré…

L’Illustrissime Parisianer

L’évènement de cette fin d’année, vous le savez peut-être déjà, c’est l’exposition The Parisianer qui se tiendra du 20 au 23 décembre 2013, de 14h à 20h à La Galerie de la Cité Internationale des Arts (13, rue de l’Hôtel de Ville 75004 Paris). En attendant le livre aux Éditions Michel Lagarde en mars 2014 et le vernissage de l’expo jeudi 19 décembre, nous vous avons préparé un petit florilège de couvertures imaginaires réalisées par les illustrateurs de l’agence. Régalez-vous…

Marion Fayolle

Icinori

Jean Jullien

Yann Kebbi

Gwendal Le Bec

Quentin Vijoux

Olimpia Zagnoli

Crédit The Parisianer : Aurélie Pollet et Michael Prigent co-directeurs de l’association La Lettre P que vous pouvez soutenir via kisskissbankbank

Nous remercions aussi chaleureusement Daniel Wormeringer de chez Arctic Paper et Hervé de Buyer (société de Buyer) pour leur soutien au projet.

Yann Kebbi de retour au Monte-en-l’Air

À l’occasion, de la sortie de son dernier livre Immo+ chez 3 fois par jour, Yann Kebbi est de retour au Monte-en-l’Air pour une séance de dédicace. Ça se passera le 4 Avril à partir de 18h30 à l’adresse habituelle (71 rue de Ménilmontant/2, rue de la Mare 75020 Paris). Histoire de faire durer le plaisir, une petite expo des originaux aura lieu jusqu’au 17 Avril 2013.

Avant cela, et pour vous mettre en appétit, Yann répond à nos questions…

1/ De ce qu’on a pu voir, Immo + à l’air d’un livre assez particulier, peux-tu nous parler de sa genèse, et nous décrire physiquement l’objet? 

Immo + est la version améliorée d’un livre qui faisait partie de mon diplôme à l’ENSAD. L’idée était de faire un « livre immeuble », avec des vues en coupe d’appartements, la couverture étant le contenant : la façade et l’arrière de l’immeuble, la première page la cage d’escalier etc… Je voulais que ce soit un livre objet, sans texte, et j’ai eu l’idée de faire un format parallélogramme, de couper le livre en diagonal. C’était à la fois pour éviter un côté trop « frontal », et aussi donner un aspect ludique au livre.

La première version n’était pas très longue, et je n’avais pas assez poussé l’idée de variation graphiques entre les « cases » ni tissé de vrais liens narratifs, de progression dans le livre.

Mes amis illustrateurs Clément Vuillier et Idir Davaine, qui ont une petite maison d’édition appelée 3 fois par jour m’ont proposé de l’éditer.

Donc on a repensé l’objet dans son format, sa fabrication, sa progression. Ça m’a motivé pour tout recommencer en plus grand, en essayant de varier plus visuellement et aussi de tisser des histoires. On peut le regarder rapidement comme un livre d’images mais si on s’attarde on découvre des détails, des histoires qui se suivent et s’entrecoupent.

C’est un livre atypique qui est plus de l’ordre de la micro édition, tiré à 500 exemplaires en offset avec une couverture sérigraphiée, pour 20€. Le principe est d’avoir une quasi carte blanche, de produire des livres où on est libre de nos choix et sans contraintes.

2/ Après Américanin, le thème de la ville reste central dans ton travail, comment l’expliquerais-tu ?

Je pense que l’aspect hétéroclite d’une ville est une source inépuisable autant dans la variation des écriture graphiques qu’elle inspire, que dans le fait de dessiner des histoires. Mais promis le prochain c’est avec un tracteur et une vache, et j’arrête avec les chiens saucisses !

 

3/ Enfin, tu jongles entre noir/blanc et couleurs ; différentes techniques, conçois-tu cette liberté comme une nécessité ou un jeu? 

Les deux !

4/ Que peut-on te souhaiter pour la suite? quels autres beaux projets nous attendent?

Dans l’immédiat vous pouvez me souhaiter de passer la frontière Américaine ! Avec Idir nous partons bientôt aux Etats-Unis pour trois mois, on va de San Francisco à New York.

Tout le monde croit qu’on part en vacances mais c’est pour un projet de dessin, on fait tous les deux beaucoup de croquis et on va dessiner d’ouest en est, en passant par les villes, le désert, le bayou, etc. Le but est d’expérimenter, de dessiner intensément pendant trois mois, de varier les formats, les techniques. Nos croquis sont entre observations et interprétation et je pense que trois mois à ne faire que ça, ça va donner des résultats intéressants.

Beaucoup de choses vont aussi se déterminer sur place. Le but est de faire une expo et un livre en revenant.

J’ai aussi un projet de livre jeunesse avec Sarbacane pour 2014 mais très différent d’Américanin car ce sera une technique numérique !

À noter aussi que 4 planches d’Américanin ont été sélectionnées pour la prochaine édition d’Américan Illustration.

Exposition Yann Kebbi

Nous avons le plaisir de vous souhaiter tous nos bons vœux pour l’année 2012 qui sera riche en évènements pour Illustrissimo. 2012 sera l’année des 20 ans de l’agence et nous préparons un livre qui commémorera l’évènement au cours du premier semestre avec une exposition à la Galerie Michel Lagarde prévue pour le mois de juin. Ce blog se fera l’écho des différentes planches et inédits réalisés à cette occasion. Nous vous invitons à découvrir la galerie (qui est aussi le siège de nos nouveaux bureaux) à partir du mercredi 7 mars avec la première exposition consacrée à Yann Kebbi qui rejoindra l’agence prochainement. Un nouveau site consacré aux Editions et à la Galerie Michel Lagarde est en cours de conception. Vous pouvez avoir un premier aperçu ici: www.michellagarde.fr Ouverture officielle du site début mars.

 


 

 

Yann Kebbi

Il arrive parfois que des jeunes étudiants viennent nous voir, sur recommandation expresse. La journaliste fureteuse Françoise Gouyou Beauchamps nous a signalé le jeune Yann Kebbi, tout juste sorti d’Estienne. Enrôlé actuellement aux Arts-Décos pour poursuivre sa formation, il a passé la porte de notre petite officine pour nous présenter son travail, l’œil et la main aiguisés par la pratique quotidienne du dessin dans ses carnets Moleskine et armé de sa grosse trousse remplie de crayons de couleur.

yann-kebbi.jpg

Carnet, Yann Kebbi

yann-kebbi-4.jpg

Carnet, Yann Kebbi

yann-kebbi-3.JPG

Carnet de croquis, Yann Kebbi

yann-kebbi-2.JPG

Carnets, Yann Kebbi Il avait déjà été repéré par le supplément « Carnets de route » de Libération consacré aux reporters du dessin le 14 novembre dernier. Son exploration des toits du XIXème arrondissement, où il réside, donnait déjà un aperçu de son talent.

yann-kebbi-liberation-carnets-route.JPG

« Carnets de route », Supplément Libération du 14 novembre 2008, illustrations de Yann Kebbi

yann-kebbi-1.JPG

Yann Kebbi en visite dans nos bureaux

yann-kebbi-0.jpg

Carnet, Yann Kebbi Né sous une bonne étoile, avec les 3 rois mages David Hockney , Saul Steinberg et Ralph Steadman comme guide (rien de moins!), le petit Yann ira très vite et très loin sur la longue route qui mène aux portes des galeries et à la reconnaissance des professionnels. En attendant quelques images sur ce blog pour se faire une idée de son talent!