Entretien avec l’auteure illustratrice AKI

Nous avons rencontré Aki qui nous en dit plus sur son parcours et sa passion pour les voyages.

dessin aki

Mais qui est Aki ?
Je m’appelle Delphine et je signe sous le nom Aki. Je suis née et j’ai grandi en région parisienne. Après 25 ans passés à Paris, je me suis dit que c’était assez et je suis partie vivre à Melbourne en Australie.
Je suis auteure illustratrice depuis 8 ans (ça me donne un coup de vieux d’un coup…!).

artwork aki

Peux-tu nous en parler de ton parcours au cours de ces 8 ans ?
Après un baccalauréat littéraire, j’ai intégré l’école d’arts appliqués Duperré où j’ai étudié le graphisme. Après quelques rencontres j’ai commencé à travailler dans l’illustration, alors que j’étais toujours étudiante. C’est donc tout naturellement que j’ai continué dans cette voie après avoir fini mes études.
Un jour, j’ai reçu un mail de Michel qui me disait être intéressé par mon travail. On s’est rencontré et le courant est tout de suite passé. J’ai rejoint l’équipe d’Illustrissimo en 2012.

illustration aki australie

Dans le même temps tu as aussi beaucoup bougé. En quoi les voyages nourrissent ton travail ?
Oui, je voyage pas mal… Je voyage avant tout par curiosité, par envie de me confronter à d’autres cultures, de découvrir nourriture et paysages inconnus. J’ aime observer les villes que je visite : les affiches, l’architecture, la lumière, la nature… Je tiens souvent un carnet de voyage qui me permet de prendre des notes et de dessiner ce que je vois.
Ces notes enrichissent mon vocabulaire graphique.

carnet de voyage nouvelle zélande

carnet de voyage hong kong

Quel est le pays où tu rêverais d’habiter ?
Il y a quelques années j’aurais dit le Japon, mais après l’avoir visité plusieurs fois je me rends compte que je ne pourrais pas y vivre plus d’un an… (même si j’adore ce pays !). En ce moment je me sens attirée par les Etats-Unis (côte Ouest), mais ce ne serait que pour quelques années…
En définitive je me plais en Australie. Je me vois bien y vivre et y vieillir. On n’a que deux mois d’hiver, les espaces sont grands (fini le stress du métro !), il y a énormément de parcs à Melbourne, les gens sont extrêmement gentils et avenants et la scène culturelle et artistique y est foisonnante. Sans parler des milliers de restaurants…

carnet de voyage japon

carnet de voyage lisbonne

Sur ton blog tu fais de nombreuses références à la musique, quel rôle cette dernière dans ton travail ?
La musique est assez importante dans mon travail. J’ai une série appelée Pan et Chat qui a été publiée chez Gallimard jeunesse Giboulées où j’abordais le thème de l’amitié sur fond de musique jazz (comme dans les vieux dessins animés américains). J’ai aussi écrit une chanson pour Kumisolo intitulée Le Fondant Au Chocolat. C’est tout simplement la recette en chanson !

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
En ce moment, je travaille sur un album pour la super maison d’édition canadienne Comme des Géants. La sortie est prévue pour la fin de l’année 2014… Je ne peux pas en dire plus…
Côté projets personnels, je travaille également sur le tome 3 des Trois Grains De Riz (une série de bande dessinée publiée chez Gallimard jeunesse Giboulées où j’évoque mon enfance) et aussi sur mon troisième livre de recettes de cuisine que je co-signe avec mes deux sœurs, qui sera publié aux éditions Alternatives.

recettes des 3 soeurs

publication pan et chat

livre trois grains de riz

Plus d’images de Aki.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *