Archives du mot-clé magazine

DELPHINE LEBOURGEOIS nous présente ses collages

Entretien avec Delphine Lebourgeois qui revient sur ses images pour le magazine Femme Majuscule. L’occasion de revenir sur sa technique de collage qui combine ses illustrations avec des classiques de la peinture.

delphine lebourgeois fall

Peux-tu nous retracer l’historique de ta collaboration avec Femme Majuscule ?
J’ai commencé a travailler pour Femme Majuscule il y a déjà quelques années. C’est une collaboration que j’apprécie beaucoup car la directrice artistique Nathalie Debotte me laisse une grande liberté d’expression, ce qui est toujours agréable. Cet été nous avions travaillé sur un dossier traitant des maladies de coeur chez les femmes, et pour lequel j’avais réalisé quatre illustrations. Il me semble d’ailleurs que l’on en avait parlé sur ce blog.

magazine femme majuscule

Peux-tu nous présenter en quelques mots ta série de portraits pour le nouveau numéro ?
Ce sont en fait les signes du Zodiac pour un dossier sur les Arts Divinatoires. Nathalie avait aimé ma série de collages « Fall » et elle m’a demandé de créer quelque chose dans le même esprit. Cette série empruntait des éléments appartenant à la peinture classique (Bronzino, Ingres, Cagnacci, Delaroche, Bouguereau…) qui étaient ensuite collés avec mes propres dessins. C’est une esthétique un peu particulière mais qui dans le cas présent s’accordait parfaitement à la dimension céleste, presque sacrée du thème.

delphine lebourgeois zodiac

Peux-tu décrire la manière dont tu travailles sur ce type de portraits ?
Tout d’abord je cherche des références. Pour ce projet, il me fallait trouver des portraits de grands maitres qui, contrairement à la série Fall, n’étaient chargés d’aucune émotion particulière.
Une fois les références trouvées, j’entame un travail de découpage numérique. Je dessine ensuite tous les éléments supplémentaires (tels que les chevelures) au crayon ou au stylo, et je les scanne afin de pouvoir les intégrer a l’illustration grâce a un système de calques. Cette façon de construire les images est assez ludique. Il faut parfois beaucoup d’essais et d’assemblages pour obtenir un résultat satisfaisant. Les couleurs et les éléments décoratifs sont également appliqués numériquement.

delphine lebourgeois illustration

Quelles sont tes attentes (ou tes résolutions) pour l’année 2015 ?
Dessiner plus d’hommes ! Mes images représentent presque toujours des femmes et j’ai envie de changer cela. En attendant de mettre en oeuvre ces bonnes résolutions, voici une image récente pour Pelerin magazine qui reprend la technique de collage évoquée plus haut.

pellerin magazine

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
Je travaille entre autres sur une série de couvertures pour des romans classiques d' »Heroic Fantasy » publiée par Orion à Londres. Je travaille également sur une sérigraphie sur le thème de « La Ronde » pour ma galerie Eyestorm dont le lancement est prévu début Mars.

patricia mckillip

Plus d’images de Delphine Lebourgeois .

Romans noirs vu par MARTIN JARRIE pour le Nouvel Observateur

Martin Jarrie nous fait partager son amour pour le roman noir dans sa nouvelle série d’illustrations pour le Nouvel Observateur.

Entretien exclusif avec l’illustrateur qui nous raconte la genèse et le déroulement de ce projet.

martin jarrie nouvel observateur

Peux tu pour chacune des images donner un résumé de 3 lignes et ce qui t’a inspiré dans le choix du livre à illustrer ?
L’illustration d’ouverture du dossier polar est une illustration générique. Je ne me suis pas inspiré d’un roman en particulier. J’aimais bien cette représentation du détective entre Hamlet et le penseur de Rodin !
J’aime beaucoup les romans noirs. J’en ai beaucoup lus. Mes goûts sont très éclectiques : Ellroy, Elisabeth Georges, Ross Mac Donald, Van Gulik, etc… J’en lis beaucoup moins maintenant à l’exception de James Lee Burke dont je ne me lasse pas !
Pour la deuxième illustration polar, je suis parti d’une phrase de l’article « Mauvaises Eaux » et du titre bien sûr. La phrase dit: « L’une porte des marques étranges, l’autre est parsemée de fleurs américaines ». Et puis j’ai pensé à toutes ces jeunes héroïnes de romans noirs dont le destin est tranché comme une fleur coupée.
L’illustration des récits de voyage m’a été inspiré par l’histoire de ces deux américaines parties faire le tour du monde, chacune de leur côté, deux femmes mappemonde en quelque sorte.
Pour l’illustration des best-sellers, je me suis appuyé sur l’article concernant Arto Paasilinna. J’ai lu deux livres de lui, Le lièvre de Vatanen et Le Meunier Hurlant, qui m’ont beaucoup amusé. J’en ai aimé l’absurdité et la fantaisie.
Pour les livres d’humour, j’ai tout de suite été attiré par le titre du roman de Roland Topor (que je n’ai pas lu). J’ai toujours aimé la grande liberté et la grande force de ses dessins. C’est avec Tomi Ungerer un de mes dessinateurs préférés.
Quant à l’illustration pour les poches, il n’y a pas grand chose à en dire. Le titre parle de lui-même : Neuf Plans Cultes !

Nouvel Obs martin jarrie
Martin Jarrie a dessiné une série d’illustration pour le Nouvel Obs.
illustration polars
Pour cette série, Martin s’est inspiré de l’univers des polars.

Depuis quelques années ton travail de plus en plus libre s’est orienté vers des projets d’édition, et d’expositions. Quelle marge de manoeuvre as tu pour des images de presse de ce type et la littérature est il un bon sujet pour toi ?
En général je me sens assez libre pour des illustrations de presse qui concerne la littérature. En l’occurence, Serge Ricco m’a laissé toute liberté.
J’aime beaucoup illustrer des articles sur la littérature. Un titre, un résumé de livre suffit à faire surgir des tas d’images. Je pense par exemple au livre de Daniel Pennac, Journal d’Un Corps. Télérama m’avait demandé de faire une illustration.
Je ne l’avais pas lu mais que d’images ce seul titre faisait naître (et c’est toujours le cas !). Depuis je l’ai lu et ce n’est pas du tout ce que j’avais imaginé !!

romans noirs
Lui-même amateur de romans noirs, Martin Jarrie a pris beaucoup de plaisir dans l’exécution de cette commande.
résumé de livre
Souvent, un titre ou un résumé de livre a suffit à faire surgir des tas d’images chez l’artiste.

Quel est ton prochain projet d’édition et quel serait le projet idéal dans ce domaine ?
J’aime bien qu’un projet de livre personnel me donne l’occasion de peindre, travailler en volume, utiliser d’autres techniques et d’autres matériaux que ceux que j’utilise pour l’illustration.
C’est dans cet esprit que j’avais réalisé l’Alphabet fabuleux et Rêveur de Cartes, tous deux parus chez Gallimard Giboulées. J’aimerais me lancer dans un nouveau projet du même ordre, peut-être quelque chose entre le catalogue Manufrance et le catalogue Carelman mais pour l’instant ça n’avance pas.
Un projet « idéal », c’est peindre, sculpter, bidouiller et qu’au bout du compte toutes ces réalisations deviennent les images d’un livre avec un texte de moi ou de quelqu’un d’autre.
J’ai d’autres projets de livre en cours,un avec les éditions Notari et un projet de livre de souvenirs d’enfance (et au-delà) avec Les Fourmis Rouges.

Plus d’images de Martin Jarrie .

lectures estivalles
Une belle série d’illustrations pour vous accompagner dans vos lectures estivalles.

JEAN JULLIEN revisite le spam pour le New Yorker

Jean Jullien vient d’illustrer un nouvel article du journal le New Yorker.

jean jullien New Yorker
Dessin de Jean Jullien pour le magazine hebdomadaire le New Yorker.

E-mail traffic :

Calvin Marshall Trillin est un journaliste, humoriste, poète, et romancier Américain.
Il travaille notamment avec le journal New Yorker depuis 1963. Dans cet article écrit pour la publication US, cet écrivain touche-à-tout s’intéresse avec beaucoup d’humour aux spams qui polluent nos boîtes mails. Cet article intitulé E-mail traffic prend la forme d’un monologue épistolaire écrit par un consommateur imaginaire qui répond jour après jour aux solicitations d’un spammeur qui lui envoie des e-mails pour lui vendre des baignoires de plein-pied.

jean jullien Calvin Trillin
L’illustration de Jean Jullien accompagne un article écrit par le journaliste Calvin Trillin.

Nouvelle illustration pour le New Yorker :

L’illustrateur Jean Jullien vient de dessiner une nouvelle image pour accompagner cet article publié dans le magazine hebdomadaire le New Yorker.
Pour accompagner l’article de Calvin Trillin, le journal a fait appel aux talents de Jean Jullien. L’illustrateur a dessiné une nouvelle image sur laquelle on peut découvrir un personnage pour le moins circonspect en train de prendre un bain dans une baignoire emplie de courriels.
Découvrez sans plus attendre cette illustration pleine d’humour qui s’accorde avec beaucoup de justesse au ton surréaliste de l’article.
Plus d’images de Jean Jullien .

Pomme D’Api fait sa couv avec FREDERIC BENAGLIA

Frédéric Bénaglia a dessiné la couverture du magazine Pomme D’Api.

Pour son numéro du mois de Juin 2014, la publication préférée des enfants a choisi de mettre Adélidélo en couverture.

Adélidélo:

Adélidélo est une série de bande dessinée publiée chaque mois dans le mag. En Juin, Pomme d’Api fête les papas et le personnage créé par Frédéric Bénaglia couvre le sien de bisous. Avec inventivité, humour et générosité, Adélidélo s’emploie une fois de plus à régler les petits et grands tracas de la vie.

magazine Pomme D'Api Frédéric Bénaglia
Pour son numéro du mois de Juin, le magazine Pomme D’Api met une illustration de Frédéric Bénaglia en couverture.

En bonus, vous retrouverez des doubles pages de bandes dessinées à l’intérieur de la publication. Pour le moment, découvrez les images crées par Frédéric pour Pomme D’Api.
Plus d’images de Frédéric Benaglia.

Mac Donald’s publie SEVERINE ASSOUS dans Air Le Mag

Découvrez les illustrations de Séverine Assous dans le nouveau numéro d’Air Le Mag.

'Air Le Mag Séverine Assou
Double page intérieure de l’article d’Air Le Mag illustré par Séverine Assous.

Air Le Mag :

Air Le Mag est le magazine officiel de Mac Donald’s.
Cette publication au graphisme très actuel et à la mise en page « aérienne » est distribué dans toutes les franchises du fameux fast food.
Dans le nouveau numéro, Séverine Assous a créé deux nouvelles images afin d’illustrer un article sur le travail non rémunéré.
Air Le Mag se penche en effet sur les nouvelles opportunités de travail offertes sur Internet pour augmenter sa visibilité professionnelle et acquérir de l’expérience sur un mode participatif.

magazine de Mc Donald's
Illustration de Séverine pour le magazine de Mc Donald’s.

Visibilité et expérience :

Pour mettre en image ce sujet très actuel, Séverine a dessiné deux nouvelles images sur lesquelles on peut découvrir de jeunes gens en train de faire leur auto-promotion. Comme à son habitude, l’illustratrice nous régale avec ses images au goût sûr, à la ligne épurée et aux couleurs vives.
Plus d’images de Séverine Assous.

Séverine Assous fast-food
Découvrez les nouveaux dessins de Séverine Assous pour le magazine publié par le célèbre fast-food.

Madame Figaro fête les pères
avec ALEX GREEN

Alex Green a dessiné une série de personnages pour célébrer la fête des pères dans Madame Figaro.

Découvrez les différents papas créés par l’artiste pour la publication féminine.

Madame Figaro
Retrouvez ce dessin d’un rocker Californien dans le magazine Madame Figaro.

L’idée de Madame Figaro :

Le magazine Madame Figaro a demandé à Alex Green de réaliser une nouvelle série d’illustration.
L’idée était simple : il s’agissait de croquer le portrait d’hommes incarnant divers types de l’homme tel qu’on le croise en 2014.

Illustration jeune papa
Illustration d’un jeune papa fan de haute technologie debout dans une rue de Tokyo.

Les personnages d’Alex Green :

Que peut-on acheter pour la fête des pères à un papa rocker ?
Alex Green répond en image avec cette superbe série de dessins. L’artiste a non seulement représenté un rocker tel qu’on le croiserai à Los Angeles, mais aussi un fan de technologies vivant à Tokyo, ou encore un hipster croisé des les rues de Stockholm.

Alex Green hipsters
Alex Green a dessiné deux papa hipsters dans la capitale Suédoise.

Vive les papas :

Découvrez dès aujourd’hui ces nouvelles illustrations commandées par le magazine Madame Figaro pour illustrer un article sur la fête des pères.
Plus d’images de Alex Green .